C

Comment faire accepter vos designs à vos clients?

Read this article in English here or em portugues aqui.

Les clients sont un bouc émissaire facile pour nos échecs en tant que designers. Nous aimons penser que c’est leur manque de vision et de goût qui fait que nos idées de génie ne se rendent pas en production. Mais faire accepter un bon design par un client est une compétence importante pour les designers. Nous partageons le blâme en ne sachant pas articuler nos idées de manière convaincante. Voici donc quelques moyens que nous utilisons (ou auxquels nous aspirons) chez Voilà: pour augmenter les chances que nos clients acceptent nos suggestions.

Ayez de bonnes idées

Commencez par devenir bon dans votre travail. Le design est à la fois un art et une science. Apprenez à connaître la science et développez l’art. Pour pouvoir blâmer les goûts douteux des clients, il faut avoir développé les vôtres. Vos idées doivent également être autoportantes et avoir une certaine qualité objective, quel que soit leur style.

Apprenez les mots

Connaître le vocabulaire de son métier et s’exprimer avec précision sont des signes de professionnalisme qui contribuent à renforcer sa crédibilité. Ils montrent aux clients que vous savez de quoi vous parlez, les rendant d’autant plus susceptibles de respecter votre expertise. Cet effort est particulièrement important si, comme moi, vous êtes venu au design à partir d’une autre discipline, ce qui est assez courant dans le design d’information.

Développez votre style

Le couronnement pour un.e designer est d’être recherché.e pour son style. Pensez à un.e portraitiste. Si le client adhère à votre style avant même de vous donner du travail, il sera beaucoup plus facile de le convaincre d’accepter votre proposition. Mais il n’est pas facile de choisir un style, de s’y tenir et de le faire reconnaître.

Arrivez au bon moment

Le contexte du client influencera son ouverture aux idées nouvelles. Ce sera plus facile pour vous si le client est insatisfait de sa situation actuelle et prêt pour un changement. Leur perception de vous peut aussi être entachée par leurs expériences récentes avec d’autres designers, positives ou négatives. Portez attention aux signaux dans vos échanges avec eux et ajustez votre proposition et vos interactions en conséquence.

Clarifiez les attentes du client

Le design est aussi une question d’opinions. Il est important de comprendre les goûts de votre client avant de commencer à concevoir. Des designs complètement différents peuvent être tout aussi bons, mais ils ne plairont pas aux mêmes publics. Chez Voilà:, nous faisons choisir aux clients ce qu’ils aiment sur des panneaux d’ambiance. Nous leur demandons également des exemples de projets qui leur plaisent.

Une page de nos panneaux d’ambiance

Présentez vos concepts

Une fois votre proposition prête, organisez une rencontre avec le client et arrivez avec votre présentation. Construisez votre argumentaire pièce par pièce puis révélez votre design, en accord avec votre vision. Utilisez le ton et le rythme pour montrer votre expertise et votre confiance en votre proposition. Pour présenter un design pour un rapport, nous pouvons utiliser de 20 à 30 diapositives. Présentez tout avant de recevoir des commentaires. Petit truc : après avoir révélé votre concept, accordez quelques secondes de silence au client pour qu’il l’assimile.

Lister vos contraintes

Chaque mandat de design vient avec des contraintes, Dieu merci. Avant de développer votre proposition, vous devez poser des questions pour clarifier le message du client, les normes visuelles, les thèmes à éviter, l’imagerie existante, etc. Au moment de présenter votre concept, rappelez ces contraintes à votre client avant la grande révélation. Ce rappel aidera à réduire le champ des possibilités, ainsi que les suggestions que le client pourrait faire pour amener le projet dans une direction différente. Cette approche partage également la responsabilité des décisions créatives avec le client.

Pleins feux sur votre design

La façon dont vous présentez vos idées est importante. Présentez vos designs comme vous le feriez dans un portfolio. Pensez à des expositions de vêtements dans une boutique chic, à des œuvres d’art dans un musée, à des repas dans un restaurant chic. Par exemple, nous utilisons des maquettes qui donnent vie au design et lui donnent un aspect poli, développé. Ces maquettes donnent également une meilleure idée de ce à quoi ressemblera le produit final.

Une diapositive tirée d’une présentation à un client

Choisissez vos combats

Votre design peut avoir des aspects clés qui le font cliquer et vous les reconnaîtrez en tant que designer. Défendez-les becs et ongles mais acceptez de changer des aspects mineurs et moins importants. Cela démontrera de la flexibilité et convaincra votre client que vous n’êtes pas têtu.e et susceptible, mais bien informé.e et ouvert.e d’esprit. Arrivez à la rencontre sachant ce qui est important et ce qui ne l’est pas.

Acceptez certains commentaires de vos clients

Le client n’a peut-être pas toujours raison, mais parfois oui. Votre première réaction aux commentaires peut être défensive, comme vous avez réfléchi à votre proposition et y avez consacré temps et énergie. Mais avec un temps de réflexion, vous verrez peut-être la valeur des commentaires de votre client. Cela peut vous inciter à faire encore mieux. Si vous ne pouvez pas vous adapter en direct, prenez le temps par la suite de réfléchir à la manière dont vous pouvez répondre à leurs demandes tout en fournissant un travail de haute qualité.

En tant que designers, nous sommes censés prendre en considération l’expérience du public. Cela s’applique à nos propres interactions avec les clients, qui devraient être conçues de manière à atteindre au mieux leurs objectifs. Les clients sont un public, après tout.

Author profile
Founder and information designer at | Website

Francis Gagnon is the founder of Voilà: (2013), an information design company based in Montreal specializing in sustainable development. Their clients are in Washington, New York, London, Tokyo, Beijing, Brussels, Ottawa and Montreal. In addition to leading the work of the firm, he delivers training and gives talks on information design and data visualization.